Comment grandir face à ses échecs?

Eh oui, on a tous connu des échecs un jour

L’attente infernale

Échecs ou réussites?

Entre les notifications de l’ordinateur et votre cœur qui bat la chamade, votre cerveau est en alerte maximum.

Attendre un mail, rien d’ extraordinaire et pourtant ,votre avenir en dépend.

Joie, espoir, impatience, projet … enfin, votre futur se dessine.

La déception face aux échecs

Mais votre allégresse est de courte durée, les tests ne sont pas concluants.

Colère, déception, amertume, tout s’écroule 🙁

Votre prochain job part en fumée.

Cette mauvaise nouvelle sabote votre journée.

L’incompréhension face aux résultats

Vous ne comprenez pas, vous étiez convaincu d’avoir réussi et vous attendiez avec impatience vos résultats.

En plus, vous étiez bien préparé . Vous aviez révisé d’arrache-pied.

Pas assez sans doute? Vous avez du mal à accepter la défaite.

Le questionnement pour éviter les échecs

Que faire?

Attention, soyez vigilant, l’échec est souvent source de renonciation.

Nous avons tous connu des échecs et des  moments de découragement.

Des périodes où le monde s’écroule.

Alors, tout nous paraît compliqué , surtout  l’apprentissage du français 

Entre le nom, le verbe, le participe passé, les adjectifs , tous ces noms barbares que l’on ne retient jamais avec des terminaisons pas possibles qui nous torturent l’esprit et nous empêchent d’avancer., rien n’est fait pour nous faciliter la vie.

Mais comment font les autres? Faut-il être surdoué pour savoir écrire.

Je vous rassure tout de suite, rien de tout cela.

Chacun évolue à son rythme.

Dans tous les domaines, il y a ceux qui comprennent en une fraction de seconde et les autres qui enregistrent la matière plus lentement.

Mais si on inversait les roles et qu’on les plaçait dans une matière différente, il est possible que les uns deviendraient bons et les autres mauvais et que ce serait  pareil dans de nombreuses formations.

On a tous nos spécialités où l’on peut épater les autres.

Il suffit de bien connaitre ses points forts et de savoir dans quelle branche on excelle.

Mais bonne nouvelle, les points faibles peuvent s’améliorer.

La solution pour maîtriser les échecs

Le secret ? La pratique, encore et encore …..

Car la théorie, c’est bien mais la pratique c’est mieux.

Les gagnants le savent, ils travaillent sans cesse leurs points forts.

Mais aussi leurs points faibles pour augmenter leurs chances de réussite de jour en jour.

C’est un éternel travail , encore et toujours pour arriver à maîtriser les règles de base de toute matière.

Mais quelle fierté lorsqu’on y arrive.

Je voudrais par cet article vous démontrer que tout est possible et que rien n’est jamais perdu ou acquis.

D’ailleurs et si vous le voulez, nous allons nous entraîner ensemble pour le français

Un peu tous les jours et au final cela fera beaucoup.

Il suffit d’y croire 🙂

On ne naît pas avec un dictionnaire.

https://www.le-dictionnaire.com/

Le petit enfant apprend chaque jour de nouveaux mots, de nouvelles règles d’orthographe ou de grammaire.

Donc, un adulte peut aussi développer sa mémoire et avec des moyens mnémotechniques retenir les règles de base du français.

Et vous, comment trouvez vous le français?

N’hésitez pas à me laisser vos commentaires .

Auteur : Héléna

Correctrice et formatrice en orthographe et en grammaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.